Publié le 06 nov. 2020

Un consortium franc-comtois contre le cancer du sein.

L’idée d’une meilleure efficience dans la radiothérapie du cancer du sein été présentée en 2017 lors du premier Hacking Health à Besançon. Cette rencontre au marathon de l’innovation a abouti à la naissance d’un consortium regroupant 3 sociétés autour du CRHU de Besançon : Biotika (entreprise universitaire de l’école d’ingénieurs ISIFC), Maincare pour le logiciel de stockage des données patient et Shine Medical pour le développement de l’outil.
Les 3 entreprises sont rentrées aujourd’hui dans la phase 1 du dispositif avec le développement du prototype et les tests techniques.

L'article complet sur l'Est Républicain

Vous souhaitez être présent
dans la prochaine édition ?